Get our White Paper

COVID-19 help for patients, doctors, call centers, pandemic control and clinical trials

Discover now
Home Actualités Les données en vie réelle, nouveau mètre-étalon de l'innovation médicale

Les données en vie réelle, nouveau mètre-étalon de l'innovation médicale

30.07.2018 by Gaël Matendo
Share

L'empirisme a aussi du bon. Surtout lorsqu'il provient du vécu de milliers voire de millions de personnes à travers le monde. Rendue possible par la révolution de la santé mobile et des objets connectés, l'utilisation des données issues de la vie réelle, ou Real World Evidence (RWE), est en passe de devenir le nouvel Eldorado de la recherche et de l'innovation médicale.

« Un fait vaut toujours mieux qu'un lord-maire » aiment à dire les Anglo-saxons ! C'est certainement vrai en médecine où l'utilisation des données empiriques n'est cependant pas vraiment nouvelle. Depuis les années 70 et la mise en place des systèmes de pharmacovigilance, les retours d'expérience provenant du « terrain » sont un des moyens utilisés pour améliorer la recherche pharmaceutique et les décisions en matière de santé. Mais ceci n'est rien par rapport à la révolution qui s'annonce. En 2020, nous produirons en effet près de 1,7 mégabytes de données par personne et par seconde, dont une bonne partie au travers des objets connectés ! Dans cet Himalaya de données, des pans entiers seront constitués et sont déjà constitués d’informations à caractère médical : paramètres issus des capteurs d'activité, des tensiomètres et autres glucomètres connectés, données provenant des applications de santé mobiles, des logiciels de télémédecine, des réseaux sociaux... Encore largement inexploitée, cette manne de connaissances issues de la vie réelle est aujourd'hui connue sous le nom de Real World Data et de Real World Evidence.

Le bon traitement, pour le bon patient, au bon moment !


Qu'est-ce que cela change ? Tout ! Aussi rigoureux soient-ils, les essais cliniques standardisés ne concernent jamais qu'une fraction infime des patients. Les données probantes issues de la vie réelle proviennent pour leur part d'une population beaucoup plus large et plus hétérogène en termes d'âge, de sexe, de comorbidité, de condition physique, de traitements pris parfois sur de nombreuses années, de profil génétique, de régime alimentaire. Or, comme on vient de le voir, l'utilisation croissante des outils numériques nous permet de rassembler et de rendre accessible une quantité d'informations liées à la santé jamais atteinte. L'émergence de l'intelligence artificielle et des algorithmes nous autorise désormais également à analyser cette masse de données pour en tirer des avancées médicales inimaginables il y a seulement dix ans ! Les bénéfices potentiels ? Ils sont nombreux : développement et approbation de nouveaux traitements et produits médicaux, nouvelles indications de traitements existants, personnalisation des soins de santé, analyse coûts-bénéfices à long terme d'un traitement novateur, identifications des besoins non-couverts, meilleur suivi des effets secondaires, mesure de l'impact clinique et économique des interventions au sein du système de santé avec des économies à la clé, élaboration de nouvelles lignes directrices et d'outils d'aide à la décision pour la pratique clinique... À terme, et bien utilisées, les Real World Data pourraient nous permettre d'atteindre un des Graals de la médecine intégrative: le bon traitement, pour le bon patient, au bon moment !

Articles recommandésLe RWE : Une nécessité & «Le RWE va changer les études cliniques» interview d'Ingrid Maes

Share

Téléchargez gratuitement Andaman7

download Apple IOS download Android

Download app on iOS and Android download Apple IOS download Android